Identifiez-vous| Inscription rapide



Hors ligne




spacer.gif (63 bytes)
(Marie) Odette MARAIS
Epouse ANDROT
7 juin 1912 - 17 septembre 2008
Décédé(e) à l'âge de 96 ans 3 mois 10 Jours
Ancien cimetière de Prissac, Indre. Sépulture ANDR France



A notre tante

Odette ANDROT née MARAIS

Juste parmi les Nations / Juste de France

Chevalier de la Légion d'Honneur

1912 - 2008

96 ans

---------

(Marie) Odette MARAIS

Juste de France ; Chevalier de la Légion d'Honneur;

Doyenne Marais

Née le 7 juin 1912 (vendredi) - Prissac, Indre
Baptisée en 1912 - Prissac, Indre

Décédée le 17 septembre 2008 (mercredi) - Maison de retraire St Lazare, Le Blanc, Indre , à l’âge de 96 ans

Inhumée le 20 septembre 2008 (samedi) - au cimetière de Prissac, Indre

Fille d'Alfred MARAIS & Germaine LAGRANGE


-------------------------------------------------------

Odette Androt était secrétaire de mairie à Prissac (Indre).

Pendant l'Occupation, une vingtaine de familles juives vinrent se réfugier là, notamment les trois Ghozland, nés à Constantine et Marseillais d'adoption, ainsi que quatre membres de la famille Siac, originaires de Roumanie, qui s'étaient sauvés de la capitale occupée.

Odette Androt leur donna à tous des cartes d'identité et des cartes d'alimentation ne portant pas le tampon " Juif ", pourtant obligatoire.

Durant l'année 1943, le maire de la ville, vichyste notoire, ordonna à la secrétaire d'établir une liste de juifs de Prissac.

Lorsqu'il eut paraphé cette liste, Odette la détruisit en secret au lieu de la transmettre au ministère de l'Intérieur.

En été 1944, le bruit se répandit que les forces allemandes qui se retiraient du Sud de la France pour renforcer le front de Normandie allaient se livrer à la chasse aux Juifs.

M. et Mme Siac, leur fillette de douze ans, Thérèse, et leur fils Lucien, six ans, tentèrent de trouver refuge chez un villageois. N'ayant pas réussi, ils firent appel à la secrétaire de mairie qui leur donna asile chez elle où ils restèrent pendant plusieurs jours, jusqu'à ce que tous les Allemands aient quitté la région.

Le 31 décembre 1998, Yad Vashem a décerné à Odette Androt le titre de Juste des Nations.





 
Mentions legales | Nos partenaires | CGU | Page Facebook  
www.lecimetiere.net ©2003-2017